spookyronny (spookyronny) wrote in impro_visibles,
spookyronny
spookyronny
impro_visibles

  • Mood:

HP - Remus Lupin et Kingsley Shacklebolt

Titre: Gipsy – Londres – Décembre 2006
Fandom: Harry Potter
Persos/Pairing: Remus Lupin et Kingsley Shacklebolt (mention de Remus/Tonks)
Spoilers: Jusqu’au tome 6
Rating: PG13
Joueuses: Remus est interprété par shinrin__namida et Kingsley Shacklebolt par spookyronny
Situation: Nous sommes en décembre 2006 et la guerre contre Voldemort et ses Mangemorts est finie depuis 1998 (soit la fin du tome 7 ^^). Remus et Tonks forment un couple depuis le début de l’été 1997. Mais Remus est un homosexuel qui n’est jamais sorti du placard et qui, sans être traumatisé par sa sexualité, n’est pas prêt à l’afficher. Sa situation avec Tonks lui convient, vu sa difficulté à nouer des relations stables. Certes, pour lui, l'amour est platonique, mais c'est de l'amour quand même.
Kingsley est toujours Auror et tout a l’air d’aller bien pour lui. Il n’a pas eu de relations sérieuses avec un homme depuis la fin de la guerre. Lui et Tonks sont amis depuis que Tonks est entrée chez les Aurors. Ils se considèrent quasiment comme frère et sœur. Remus et lui se connaissent depuis la reformation de l’Ordre du Phénix en 1996. Kingsley s’est vite rendu compte que Remus et Sirius entretenaient plus que des relations amicales et c’est ça qui l’a rapproché de Remus à la base. Petit à petit, ils se sont découverts des goûts communs et une réelle amitié est née.
Dès le début de la relation entre Remus et Tonks, Kingsley s’est montré sceptique et ça ne s’est pas arrangé au fur et à mesure des années. Surtout que ses sentiments envers l’ancien maraudeur ont quelque peu évolué entre temps. Il n’est conscient du changement que depuis peu et essaie encore plus qu’auparavant de changer les choses.
Au début de la scène, ils sont dans une chambre à Poudlard où Kingsley réside juste pour quelques jours pendant qu'il termine une mission pour s'assurer que la sécurité du chateau est optimale. Ils parlent tranquillement autour d'un thé et la discussion tourne autour des anciennes relations dans l'Ordre.


Remus: ...oui mais non, il a été avec Tonks et... il y a une limite à chercher les histoires compliquées.

Kingsley: Certes ça aurait été sacrément compliqué. Et t'aurais souffert en fait...parce que Severus est très doué pour faire mal

Remus: *soupire* C'est un peu le problème de Severus. Il a accumulé et accumule toujours énormément de souffrances, grandes ou petites, et... il les évacue en les reportant sur les autres. C'est une technique comme une autre, je suppose... *resoupire, hoche la tête de gauche à droite*

Kingsley: Oui....c'est dommage....de toute façon, j'arrive toujours pas à le cerner, je sais pas où sont les limites avec lui. Il est trop bizarre.

Remus: Ses limites sont simples... il ne veut pas être agressé. Dès qu'il sent une agression, même minime, même si elle n'existe pas, il se ferme, se braque... *soupire*

Kingsley: Heureusement que t'es pas sortit avec lui.

Remus: Je ne sais pas... je garde une sorte de regret de n'avoir pas essayé... peut-être que ça aurait pu améliorer l'état de chacun...? Que Severus puisse reprendre contact avec son passé et y voir quelque chose de plus positif... au lieu de n'en garder que des cicatrices.

Kingsley: Je sais pas, je crois que ça aurait amélioré pas mal de chose mais que tu en aurais souffert. Donc en fait....ouais je sais pas. Remarque.....si un jour il t'avait blessé peut-être que tu serais venu pleurer chez moi et que...ok ok je me fais des films…

Remus: ...Je ne serai pas venu pleurer. Boire un verre de Firewhisky, peut-être mais... *fait une moue amusée*

Kingsley: Oui mais je t'aurais fait parler, tu aurais craqué, c'est sûr....

Remus: ...Je ne pleure pas. Pas en public. Même tes meilleures techniques d'Auror n'auraient pas pu me faire craquer... *a un petit moment de réflexion* ...je ne savais pas que tu attachais autant d'importance aux larmes... C'est du sadisme, ou un complexe du super héros...? *air faussement innocent, s'empêche de sourire*

Kingsley: J'ai pas dit que tu pleurerais...j'ai juste dit craquer...en parler quoi, c'est tout. Je sais bien que tu ne pleurerais pas, je t'ai jamais vu pleurer même...bref je t'ai jamais vu pleurer. En fait, je préfère que les gens ne pleurent pas, ça rend tout beaucoup plus difficile quand il y a des larmes. *remue un peu sur son siège*

Remus: *coup d'oeil en coin à Kingsley, le prend en pitié* Je sais bien... *reprend une gorgée de thé, garde un moment le silence*
Remus: ...Tu sais... je viendrais sans doute. Si les choses... dérapaient. *garde le silence après ça* ....Au fait, tu as résolu les problèmes que tu avais avec ton voisin...?


Kingsley: *fait un petit sourire en hochant la tête puis fronce les sourcils* Quel voisin ? Filch ? Ou le voisin de mon appart ?

Remus: *a un petit rire* Le voisin que tu avais à Londres. A moins que tu comptes t'installer définitivement à Poudlard?

Kingsley: *a un rire nerveux* Hors de question que je reste à Poudlard ! Il y a des courants d'air partout, Filch et sa chatte qui traînent dans tous les coins, Mcgo qui surveille tout ce qui bouge et des mômes partout....je crois que je préfère encore le saxo de mon voisin. Ou pas en fait parce que si je peux ramener des mecs dans mon appart, le coup du saxo c'est un tue-l'amour quand même...

Remus: *très amusé* A moins qu'il ne joue un de ces airs de jazz... Je crois que nous avons déjà pris un verre au Gipsy, n'est-ce pas? Il y a un saxophoniste là-bas qui joue des airs très... comment dire... envoûtants.
Tu aurais pu plus mal tomber. Cornemuse... klaxon...


Kingsley: *rigole et s'appuie contre le dossier de son fauteuil en croisant une jambe sur l'autre* Alors toi, je peux déjà dire tout de suite que tu n'as jamais eu l'honneur d'assister à un des concert de mon voisin.... il ne joue que depuis quelques mois et c'est un gros fumeur...autant dire que ce qu'il fait, c'est horrible. C'est un saxophoniste impuissant, je te jure, y'a rien de beau dans ce qu'il fait. Faudra que je t'invite pour que tu entendes ça, ça vaut le coup je t'assure.

Remus: ...La publicité que tu lui fais me donne très envie de retourner au Gipsy.
Remus: Tu devrais déménager, tu sais...? Ou lui payer des cours. ...Ou... je suis sûr qu'un petit sort pourrait arranger une partie de tes soucis. *sirote son thé innocemment*


Kingsley: Non non je déménage pas, c'est pas à moi de partir et j'adore mon appart.... et je vais pas gaspiller d'argent pour lui...sauf s'il trouve un professeur mignon et gay dans ce cas là pourquoi pas... Et je ne peux pas faire de sort, je dois pouvoir entendre ce qu'il se passe dehors au cas où...*il se passe une main derrière la nuque* Je me ferai bien un Gipsy aussi maintenant que t'en parles...ça te dit ?

Remus: *ferait bien remarquer à Kingsley qu'il y aurait bien d'autres sorts d'exploitables pour résoudre son problème, mais* ...Qui résisterait au mélange des canapés et de be-bop?... *amusé, va pour finir son thé*

Kingsley: *se lève et s'étire un peu* Be-bop.....*secoue la tête* Pitié ne va jamais dire Be-bop dans ce club ! Hum va falloir courir jusqu'aux limites de Poudlard, j'ai pas envie de croiser quelqu'un...*va chercher sa veste*

Remus: *attrape une cape* Bah... ce n'est pas comme si l'état d'alerte était toujours en place... Minerva peut sans doute laisser passer que nous désertions... si nous restons discrets et si... *chercher sur le bureau jusqu'à trouver un morceau de parchemin* ...nous emportons ceci.

Kingsley: *visage qui s'illumine* Magnifique ! Comme ça on ne perdra pas de temps. *hausse un sourcil* T'y vas habillé comme ça ?

Remus: *grimace intérieure, mais essaie de faire passer ça avec un sourire* ...Ou alors... je reste ici. Je crains que ma garde robe ne soit pas particulièrement à la dernière mode. *examine son pull et son vieux jean moldu, avant de soupirer* ...Il y a d'autres bars moins regardants, qui laisseront entrer les vieux loups...

Kingsley: *lève les yeux au ciel* Irrécupérable, vraiment ! *sort sa baguette* Arrête de jouer la victime, ça te va pas ! *lance un sort sur le pantalon pour le re-serrer un peu* Enlève ton pull. *va farfouiller dans son armoire et chope une chemise blanche toute simple et la rapetisse un peu*

Remus: *lance un long regard d'animal traqué à Kinglsey, mais, de guerre lasse, finit par soupirer et ôter son bon vieux pull* ...d'autres bars conviendraient vraiment très bien, si on y réfléchit... après tout, il y a des dizaines de clubs proposant de la bonne musique et... ...Ca ne sert à rien de discuter, n'est-ce pas?

Kingsley: A rien du tout. Allez dépêche-toi de passer cette chemise qu'on puisse aller écouter du "be-bop"...heureusement que je suis là hein, tu te trouverais jamais de mecs sinon... je sais tu veux pas en trouver mais quand même. *il se dirige vers la porte, l'ouvre et attend sur le pas que son ami le suive*

Remus: *sent venir la migraine, mais à près tout, Kingsley a de bonnes intentions, donc suit le mouvement* ...Kingsley... avant qu'on parte... j'ai accepté la chemise parce que je ne voudrais pas qu'ils nous empêchent de rentrer, mais... je ne veux pas de... *cherche comment formuler ça* ...disons que je ne veux pas que tu essaies de me présenter le jeune homme de la banquette du fond. Ni le barman. ....Ni l'oncle de ton collègue rencontré par une coïncidence suspecte. Hmhm?

Kingsley: *il lève la main droite* Je te jure que je te présenterai à personne. Ce soir tu es tout à moi et je te partage pas ! *il sourit malicieusement* Content ?

Remus: *hausse un sourcil, mais finit par sourire, hochant la tête d'un air désabusé* ...Ca devrait aller.

Kingsley: Bien sûr que ça ira, je suis de très bonne compagnie. *il ferme la porte et commence à marcher rapidement à cause du froid* Comment t'as connu le Gipsy au fait ? Euh réponds pas si ça te met mal à l'aise hein.... j'ai plein de questions de rechange si c'est le cas. *il rentre un peu la tête dans sa veste en relevant le col*

Remus: ...Le Gipsy?... eh bien... un peu... par hasard... Sirius s'y était réfugié un soir et... il a proposé d'y revenir. *soupire* Ce genre de choses, c'est toujours lui qui... bref... *reserre sa cape autour de lui, lutte un moment, mais finalement, voyant que Kingsley a froid également, sort sa baguette et lance un sort pour les protéger tous les deux du froid; murmure* Et tu te balades tout le temps comme ça... comment fais-tu, vraiment...

Kingsley: *étouffe un rire dans son col* Je cours d'habitude. Comment crois-tu que j'arrive à garder des fesses parfaites? Mais merci, c'est quand même plus agréable comme ça. *il sort sa tête et lance un sourire à Remus* Tu te laisseras tenter par la piste de danse ce soir ? *il s'arrête juste à la sortie du parc de Poudlard, prêt à transplaner*

Remus: T-t-t... la chemise, c'était une chose, la... piste de danse... Kingsley, tu ne m'as jamais vu danser, et je t'assure que tu n'as rien raté. Le spectacle est plutôt... moyen. Mais que ça ne t'empêche pas de profiter de tout ça, d'accord? *regard qui se perd vers la forêt puis revient vers Kingsley pour guetter son acquiescement*

Kingsley: *il hoche la tête et lève sa baguette* On ne peut pas mal danser un slow. *et il transplane. Arrivé dans la petite ruelle sordide de Londres juste derrière le Gipsy, il s'appuie contre un mur et attend.*

Remus: *debout seul, face à la forêt, ferme les yeux, un instant* ...tu ne te décourages pas, hein...? *commence à se demander si c'était un bonne idée, mais se résigne et transplane à la suite de Kingsley*

Kingsley: *Quand Remus le rejoint, il hoche la tête et commence à marcher vers le bar.* Je crois qu'il y a un groupe qui joue ce soir, j'espère qu'on pourra au moins s'asseoir sur les banquettes les plus éloignées de la scène... Comment va Tonks ? Elle est au courant que tu sors ce soir ?

Remus: Nymphadora va... très bien. Elle a installé quelques plantes apprivoisées dans l'appartement. C'est très utile dans la cuisine, mais... je ne te conseille pas les rhododendrons, ils... nous avons découvert qu'ils chantonnent... enfin... il suffira de les installer dans le séjour. Il ne reste plus grand place, mais... je réduirai mes livres et ça ira certainement. .... *retombe dans le silence brusquement* ......Non, elle ne sait pas. Elle est en mission. *s'arrête devant la porte du Gipsy, la musique filtrant déjà*

Kingsley : Des rhododendrons....*il lève les yeux au ciel un moment* Ca c'est bien un truc de fille et en plus c'est envahissant. *très sarcastique* Quel bonheur ! C'est dans ces moments là où je me dis que j'ai bien fait de jamais prendre une colocation avec elle...même si je l'adore hein...mais des rhododendrons....bref. *il fait un silence aussi* Tant mieux alors, tu es tranquille pour toute la nuit. *il lance un petit sourire à Remus et lui ouvre la porte du bar*

Remus : *entre, remerciant de la porte tenue d'un signe de tête. Réprime une grimace parce qu'il y a effectivement un groupe en train de jouer, et que le volume sonore est... assez élevé pour dire le moins. Coup d'oeil interrogatif vers Kingsley, histoire de savoir quelle direction prendre, bar, banquettes...?*

Kingsley : *d'un signe de tête, indique la banquette la plus éloignée de la scène avant de s'y diriger. Retire sa veste et s'installe autour de la table en faisant signe au barman. Il commande une bière et tourne la tête vers Remus*

Remus : *hoche la tête pour signifier qu'il prendra la même chose, s'assied de même... regard qui erre sur la salle, observant les musiciens, essayant d'apprécier la musique, puis, se laisse distraire par les mouvements de la foule, regard qui dérive vers les danseurs. A un vague sourire, avant de se pencher légèrement vers Kingsley, haussant la voix* ...est-ce que c'est moi qui ai vieilli, ou la moyenne d'âge qui a baissée depuis la dernière fois que je suis venu...? *yeux pétillants* Ne répond pas, c'est une question rhétorique.

Kingsley : *lance un regard rapide vers la foule, s'attarde sur quelques corps, quelques sourires, quelques paires de fesses. *C'est vrai qu'il y a pas mal de jeunes.* Je crois que c'est surtout le concert qui attire des gamins, regarde au bar et au fond de la salle il y a toujours les habitués. *il tourne la tête* C'est pas le mec aux rastas à qui tu avais parlé la dernière fois là-bas ?

Remus : *hésite un vague instant entre gémir de désespoir et se taper la tête contre la table. Refuse de lever les yeux pour vérifier, manque de jeter un oeil, mais se reprend juste à temps, profitant de l'arrivée du serveur avec les deux pintes pour se concentrer sur son verre* Kingsley... tu avais promis. *boit une gorgée pour se donner contenance*

Kingsley : *éclate de rire* Allez pas de panique c'était une blague, il est pas là et même s'il avait été là, j'aurais rien dit. Je t'ai promis que ce soir je te gardais tout pour moi et je tiendrai ma promesse...sauf si bien sûr tu trouves quelqu'un et que tu tombes fou amoureux. Dans ce cas là je serais obligé de te laisser partir mais je serais terriblement vexé. *Il prend une gorgée de sa bière et essaie de ne pas trop penser au fait qu'il ne serait pas que vexé*

Remus : *passe successivement par un état soulagé, vaguement honteux de s'être fait avoir, puis amusé* ...Même en alliant humour et charme, tu ne te feras pas pardonner, tu sais... par contre... *sort discrètement sa baguette et lance un petit sort. Quelques étincelles bleues et or pétaradent autour de Kingsley* Et puis... je ne peux pas te laisser en plan. Ni ramener du monde à la maison. *reprend une gorgée*

Kingsley : Et si je rajoute l'intelligence et la loyauté oh et une touche de ruse...je suis pardonné ? *regarde un moment les étincelles* Tu sais que ces étincelles me mettent sûrement très en valeur et que ça va attirer plein d'hommes ici qui vont sûrement te regarder aussi et il me semblait que le but de la soirée n'était pas là. *il sourit* En plus tu aurais pu choisir des étincelle rouge et or, c'est beaucoup plus classe. *il repose son verre sur la table et hausse les épaules* Je serai un salaud si je t'encourageais à tromper Tonks mais...*"tu la trompes déjà sur autre chose" se retint-il de rajouter* On ne va pas parler de ça ce soir, tu sais ce que je pense de cette situation et je connais tes arguments...comment ça va le boulot ?

Remus : T-t-t... bleu et or, c'est beaucoup mieux. Plus discret... et surtout moins signé. Sauf pour ceux qui savent. Un vieux réflexe. *il a un petit rire, légèrement penché sur la table et lance un regard par en-bas vers Kingsley. Le sourire disparaît lorsque la conversation aborde l'épineux sujet de Tonks. Soudain grave, plus renfermé*
...Eh bien... la librairie marche plus ou moins... mais le loyer est bas, alors... si jamais je ne fais pas mon mois, il reste le salaire de Nymphadora... *grimace, on en revient toujours au même sujet*


Kingsley : *s'appuie contre la banquette en fixant Remus. La musique s'est calmée, le rythme est plus doux, les corps se rapprochent* Je ne comprends pas comment tu peux vivre comme ça. Je ne sais toujours pas si ce que tu fais est incroyablement courageux ou terriblement lâche. J'ai de la peine pour vous, c'est comme si je regardais deux chatons...chiots plutôt, qui étaient pris dans des sables mouvants mais que je ne pouvais rien faire pour les sortir de là. *il baisse la tête et regarde avec passion son verre* C'est frustrant...*il marmonne* et triste. *il relève la tête aux premières notes d'une chanson qu'ils connaissent bien tous les deux* Viens danser ! C'est facile, y'a qu'à piétiner. *il lui envoie un sourire encourageant*

Remus : *regarde Kingsley se lever, fait un petit signe de tête de dénégation d'un air implorant; ce genre de déclaration lui porte manifestement un coup: il serre la mâchoire, son regard s'est voilé*

Kingsley : *il prend un regard presque implorant, presque sérieux* S'il te plait ? Pour me faire pardonner.

Remus : *poing crispé sur la table, ferme les yeux. Un instant, essaie de ne pas réfléchir, de ne pas penser à tout ça... finit par rouvrir les yeux, et le bar est toujours là, et Nymphadora vit toujours avec lui, et Kingsley est toujours debout, à le fixer de son regard trop direct. Déglutit, et, baissant les yeux, se lève, de l'air de celui qui est en train de faire une grosse bêtise, qui le sait, mais qui est trop usé pour lutter*

Kingsley : *A un grognement faussement offensé mais est un peu vexé quand même* J'ai vu des gens s'approcher du Détraqueur qui allait les embrasser avec plus d'enthousiasme. *il attrape la main de Remus fermement de peur que ce dernier ne fasse marche arrière et l'entraîne vers la piste de danse* Je te jure que ça ne fera pas mal. *il se rapproche de son ami et passe ses bras autour de sa taille. Il penche sa tête et murmure dans son oreille d'un ton très amusé et avec un sourire taquin sur les lèvres* T'as qu'à penser à l'Angleterre si vraiment ça devient trop insupportable.

Remus : Désolé... Kingsley, ce n'est pas... *essaie de sourire, mais est toujours en train de digérer le coup de tout à l'heure. Finalement, fait la seule chose qui lui reste à faire, détend les muscles de son corps, et avec un soupir fatigué, abandonne sa tête sur l'épaule de l'Auror. Se laisse guider un moment, avant de murmurer* ...Il n'y a personne à sauver, Kingsley... ne te torture pas avec ça... *prend une grande inspiration* Il vaut mieux ça que... *s'interrompt comme la musique devient plus mélancolique, finalement, garde le silence*

Kingsley : *soupire et se rapproche un peu plus de Remus* Soit je me torture en essayant de vous sauver, soit je me torture en vous regardant souffrir. Avoue qu'entre les deux le choix est vite fait. *Il fait tourner ses pouces doucement dans le creux du dos où ses mains sont posées. Il ne sait pas trop si c'est pour rassurer ou si c'est juste parce qu'il en a envie. Il décide que c'est pour s'occuper.* Puis je suis un Gryffondor en plus, têtu et héros dans l'âme...*rajoute-t-il sur un ton qui se veut amusé*

Remus : *ferme les yeux sous l'effet du massage, ne dit rien un moment; quelque chose lui bloque la gorge, l'empêche de respirer. Se concentre sur l'odeur du bar, mêlée de l'odeur corporelle de Kingsley, se reprend* Ca n'en vaut pas la peine, Kingsley... Elle est heureuse... et... je l'aime énormément... j'aime rentrer dans cet appartement... savoir qu'il y a quelqu'un... qu'il y aura toujours quelqu'un... Tu vois? Ca va... *espère sans y croire que ça convaincra Kingsley*

Kingsley : Ouais je sais, moi aussi je l'aime énormément...mais...*s'arrête. Il faudra qu'il présente d'autres garçons à Tonks. Il y en a bien un au monde qui réussira à la détourner de Remus. C'est forcé. Pose sa joue sur l'épaule de Remus et observe les couples autour d'eux* Je comprends tu sais. Pas tout c'est vrai mais... Il y a d'autres personnes qui pourraient t'attendre quand tu rentres le soir...

Remus : *sensation de déchirement, abandonne finalement: ses mains retournent le geste de Kingsley, se nouent dans le T-shirt de son compagnon. Soupir douloureux, est à la torture* ...Je sais, Kingsley... je sais... merci...

Kingsley : *décide de ne rien ajouter sur le sujet, préfère se laisser aller et profiter de l'instant. Son regard est attiré par un mec qui n'arrête pas de marcher sur les pieds de son partenaire, il rigole doucement* Tu sais que tu danses pas si mal que ça, je savais que tu te dévalorisais encore...et promis la prochaine fois, c'est toi qui pourras m'obliger à faire quelque chose que je déteste, comme ça on sera quitte. *laisse inconsciemment ses mains caresser le bas du dos lentement*

Remus : *reconnaissant du changement de conversation, a un rire étranglé* Je te promets que je n'ai pas menti, seulement... c'est toi qui fais tout le travail, le mérite te revient. Mais... bien... prépare-toi à passer quelques après-midis dans la bibliothèque du Ministère... si tu peux m'y faire rentrer. *se décontracte petit à petit, les caresses aidant beaucoup. Voudrait retourner l'attention, d'une manière ou d'une autre, mais sait que ce serait dangereux. Est tiré de son dilemme par la fin du morceau; coup d'oeil à son partenaire, pour voir s'il veut continuer de danser*

Kingsley : *pousse un soupir de pauvre martyr à l'évocation de la bibliothèque du Ministère, soupire qui aurait pu se transformer en gémissement de frustration à la fin du morceau s'il ne l'avait pas étouffé dans sa gorge* Allez, je te libère de cette corvée. En plus j'ai peur que le sort que j'ai placé sur notre table pour empêcher quelqu'un de s'y asseoir ne tienne plus très longtemps. *il se détache à contre coeur de Remus mais lui tient toujours la main jusqu'à ce qu'ils arrivent devant leur banquette*

Remus : *essaie d'ignorer le fait qu'il se sent triste; guidé par Kingsley, se rassied. Sans un mot, fait mine d'observer les danseurs, puis, en coin, son ami, et son air déçu. Elan de culpabilité* Kingsley... Ce n'était pas une corvée, ne fais pas cette tête. Une torture, oui, mais... pas une mauvaise torture... *se rend compte qu'il s'enfonce, préfère changer de sujet. Du menton, désigne leurs verres quasi vides.* Tu en veux un autre?

Kingsley : Oh c'est pas ça....je pensais à la bibliothèque. *tente un sourire* Je crois que j'en profiterai pour étudier les us et coutumes des Malagrifs tachetés. Bestioles souvent ignorées mais diablement dangereuses malgré tout. Oui je ferai ça. Et je veux bien un autre verre oui, merci.

Remus : *se mord la lèvre pour s'empêcher de dire qu'il est désolé d'avoir plombé ainsi l'ambiance, hoche la tête et se lève pour aller commander au bar, rempli de monde. Revient bientôt avec deux autres chopes, qu'il dispose devant leurs places respectives. Boit un moment en silence, plongé dans de grandes réflexions, avant d'avancer* Tu sais ce qu'on devrait faire, la prochaine fois qu'on sort...? Ne pas discuter de... *allait dire sujets qui fâchent, se reprend* tout ça. Se donner rendez-vous là comme si nous étions deux étrangers, deux autres personnes... Tiens, nous pourrions même s'inventer de nouvelles vies. ...j'ai toujours rêvé d'être musicien...

Kingsley : *prend sa chope entre les mains sans boire, reste bloqué un moment devant la proposition de Remus puis se met à rire, un vrai rire. Au bout d'un moment, se reprend un peu* Musicien ? Quel instrument ? *réfléchit* J'ai toujours rêvé d'être Auror...ah non, pendant un moment je voulais être vampire...mais ça va pas le faire. *prend une gorgée puis repose sa chope sur la table. Voulait dire avocat mais ça les ramènerait très vite vers des sujets...douloureux* Médicomage, c'est bien médicomage ou joueur de quidditch...un médicomage joueur de quidditch...qui se serait fait mordre par un vampire. *regarde dans le vide en se faisant déjà des films* Ou alors journaliste....mmm je sais pas trop en fait. Il faudra que j'y réfléchisse.

Remus : *se détend en voyant Kingsley rire, et l'écoute passer en revue ses vies rêvées* Quoiqu'il en soit, toujours de l'action... et si possible de quoi aider la population... C'est très noble de ta part. *pas surpris, Kingsley étant un vrai Gryffondor* Réfléchis bien... parce que la prochaine fois que nous allons boire un verre, je ne te parlerai que de contrebasse. Alors j'espère que je découvrirai quelqu'un de fréquentable. *clin d'oeil* Marché conclu?

Kingsley : Contrebasse ? Merlin c'est encore plus pénible que la bibliothèque ça, non ? *hausse les épaules* Je serai quelqu'un de très fréquentable et Monsieur le roi de la contrebasse ne s'ennuiera pas une seconde, tu peux me croire...puis peut-être que ce monsieur aimera danser, qui sait ? *renvoie le clin d'oeil* Tout se fera comme si on ne s'était jamais vu...vraiment tout ? *se demande un moment si ce jeu n'est pas plus dangereux que ce qu'il n'y paraît*

Remus : *au ton de Kingsley, comprend qu'il a peut-être proposé quelque chose de risqué* ....eh bien... tant que nous serons dans ce club, oui. Je pense vraiment que la solution nous permettra de passer une excellente soirée. *réalise ce qu'il vient de dire, grimace* Pas que la soirée d'aujourd'hui n'était pas excellente, mais... *espère que Kingsley voit ce qu'il veut dire*

Kingsley : *fait un geste de la main dans le vide pour montrer qu'il comprend. Cette soirée est loin d'être parfaite* Donc si on reste dans ce club, on peut faire ce qu'on veut...*réfléchit un moment, se souvient que les toilettes font partie du club et regrette un moment qu'il n'y ait pas de backroom ici. Hoche la tête en souriant* Je suis d'accord. *et puis c'est une idée de Remus donc s'il y a un problème, ça ne pourra pas lui retomber dessus.*

Remus : *petit sourire de remerciement, retombe dans un silence pensif, mais l'atmosphère est plus légère, à présent. Ils restent ainsi quelques instants, avant que Remus se souvienne soudainement que* ...Ah...! Nymphadora voulait organiser un dîner, d'ici une ou deux semaines. Est-ce que tu seras disponible, un de ces jeudis?

Kingsley : *se referme d'un coup. Ces dîners étaient une véritable torture malgré le fait que Tonks et Remus soient les deux personnes qu'il aimait le plus au monde. Il attrape son verre et en boit la moitié cul sec avant de s'étirer un peu les jambes sous la table. Son regard se perd dans la foule* Probablement oui, sauf s'il se passe quelque chose au Ministère...

Remus : *sent le changement d'attitude, se maudit intérieurement, mais avait promis qu'il demanderait* ...Alors j'espère qu'il ne se passera rien. Je serai content que tu viennes. *n'est pas sûr que ça suffise à redonner le sourire à Kingsley, préfère changer* Et toi...? Hmmhm? Je croyais que tu devais nous préparer des baked beans à la mode Shacklebolt...? J'avais envie de goûter cette merveille...

Kingsley : *Renifle* C'est pour le petit dej ça, si tu veux y goûter il faudra que tu viennes manger chez moi le matin...*il tourne sa tête vers Remus et hausse un sourcil*

Remus : *petit sourire et regard franc* ...tu ne te décourages jamais, n'est-ce pas...? *baisse à nouveau les yeux vers son verre, et a un petit rire étranglé* Si tu continues comme ça... qui sait... peut-être que je les goût... *avec deux dixième de secondes de retard, se rend compte qu'il a pensé à voix haute, essaie de rattraper le coup* Quoi qu'il en soit, pas ce soir. Il va vraiment falloir que je rentre... ce n'est pas raisonnable de sortir trop tard, à nos âges... Comment vas-tu faire pour te lever demain? *tentative de paraître décontracté et naturel lamentablement échouée*

Kingsley : Si tu comptes sur un quelconque découragement de ma part, tu risques d'être déçu... Quand j'ai une bonne motivation, je peux faire beaucoup de chose et je t'assure que je suis très motivé. *il finit son verre* Et puis de toute façon, toutes les conditions requises ne sont pas encore réunies pour qu'on en arrive à ce point. Mais je ferai tout pour que ça arrive, crois-moi ! *il pose son verre et commence à se demander s'il ne va pas rester un peu après le départ de Remus* J'ai pas sommeil et je ne suis pas si vieux que ça *il hausse les épaules et fait une grimace* et souffrir demain matin ne sera qu'un sacrifice nécessaire je suppose.*il sourit un peu*

Remus : *hoche la tête de droite à gauche, mi-amusé, mi-incrédule, mais finit par rendre un petit sourire triste à Kingsley. Après un moment, repousse son verre devant lui.* Bon... permets-moi de ne pas participer à la séance de masochisme... je vais rentrer. *attrape sa cape, et tout en la passant, a un regard vers Kingsley, histoire de voir s'il va vraiment rester*

Kingsley : *s'installe un peu plus confortablement encore sur la banquette. N'a pas envie de rester, la soirée l'a épuisé et il n'a même pas envie de se trouver un autre mec pour la nuit mais si quelque part il pouvait réveiller un peu de jalousie dans la tête de Remus alors il prendrait sa chance* Très bien. Alors bonne nuit. *il se passe une main derrière le crâne* Désolé pour la mauvaise compagnie ce soir.

Remus : *se mord la lèvre, soupire* Je crois que c'est plutôt à moi de m'excuser. Tant que cette... situation durera... *préfère ne pas développer, vu l'air de Kingsley* Mais... malgré ça... j'ai aimé venir ici. Et tu n'étais pas de si mauvaise compagnie, au contraire. *ajoute, un peu pour lui-même* Je m'émerveille de ta patience. *seulement tout le monde a ses limites, et l'état de Kingsley semble prouver qu'il a atteint les siennes. Debout au milieu des clients, enveloppé dans sa cape, reste à regarder Kingsley; la douleur dans sa poitrine revient soudain. Pour la soulager, peut-être ou pour se faire pardonner, cède à une impulsion. Se penche en avant, jusqu'à ce que sa bouche arrive au niveau des oreilles de Kingsley, et murmure* Trouve quelqu'un à ton goût, ce soir. Et ramène-le chez toi. Pour moi... d'accord? *essayant de ne pas se dire que c'est une erreur monumentale, se décale légèrement, joues râpeuses glissant l'une contre l'autre, jusqu'à ce que leurs lèvres s'effleurent enfin. Y dépose un léger baiser, rapide, coupable. Se recule en évitant le regard de Kingsley et gagne la sortie rapidement. Arrivé à la porte, se retourne, et, avec le sourire le moins pitoyable qu'il puisse trouver, a un petit signe d'au revoir. Dehors, l'air est glacial, irréel. Apparaît sans un bruit à l'appartement qu'il partage avec Tonks*

Kingsley : *reste coi un bon moment. Regarde Remus quitter le bar sans trop réaliser. Au bout d'un moment se secoue un peu et se dirige vers le bar...pour prendre un autre verre ou pour parler...il ne savait pas trop, il verrait sur place. Il nota intérieurement que rendre jaloux Remus n'avait pas l'air d'être utile...*

Remus : *à l'appartement, fait quelques pas au milieu du bazar organisé qu'ils ont construit tous les deux, pénètre dans la cuisine pour se servir un verre d'eau. Boit quelques gorgées, le regard perdu dans le vague; se laisse tomber sur une chaise, la tête soudain lourde. Et à présent, il va lui falloir dormir. Et essayer d'oublier.*
Tags: hp, impro, kingsley shacklebolt, remus lupin
  • Post a new comment

    Error

    default userpic
  • 6 comments